Jardin de sauvages


Aurélie cultive au Pavillon de l'Orangerie les sauvages, mauvaises herbes pour certains, médicinales ou mellifères pour d'autres. Oiseaux, bourdons et papillons y trouvent leur compte et beaucoup y trouvent le plaisir des yeux. Ne pas croire que jardin de sauvageonnes rime avec jardin du laissez faire, le jardinier y est très actif malgré cette apparence, pour réguler, sélectionner, composer et paysager.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.